CECILE

Image-femme-anonyme

« La communication a toujours été très limitée entre nous, j’ai toujours ressenti une immense frustration à pouvoir partager si peu avec ma sœur. »

Quel est votre âge?

J’ai 17 ans.

Quelle est votre profession?

Je suis lycéenne.

Quel est le rang de votre pair handicapé dans la fratrie?

Elle est l’aînée, ma grande sœur. Je n’ai pas d’autres frères et sœurs.

Quelles étaient les relations entre les différents membres de votre famille? (entre vos parents et votre pair handicapé; entre vous et vos parents…)

Ma sœur est très attachée a ma mère elle dépend beaucoup d’elle. C’est la personne qui la comprend le mieux et sait comment gérer les situations difficiles. Avec mon père elle a une relation plutôt conflictuelle, il y a beaucoup de tensions, peu de complicité ou d’échanges bien qu’il y ait de l’affection.

Quelles relations entreteniez-vous avec votre frère/sœur handicapé pendant l’enfance? (au niveau des jeux, de la communication,…)

Quand nous étions petites nous jouions beaucoup ensembles puis quand j’ai eu 6,7 ans l’écart entre nous est devenu trop important et je jouais de moins en moins avec elle car on ne pouvait pas être sur la même longueur d’onde. La communication a toujours été très limitée entre nous, j’ai toujours ressenti une immense frustration à pouvoir partager si peu avec ma sœur. A l’adolescence je suis devenue très distante par rapport à elle, comme si je ne voulais pas assumer d’avoir une sœur handicapée. Depuis quelques mois cependant j’ai réussi à prendre du recul et a commencer a vraiment l’accepter. Mais c’est difficile.

Quelles étaient vos relations avec autrui? Votre entourage (amis,…) connaissait-il votre frère/sœur handicapé? Si non, pourquoi?

Mes meilleurs amis savent qu’elle a un problème mental mais je suis assez réservée a ce sujet. Avant je n’en parlais jamais. Depuis quelques temps je commence a le dire, a expliquer comment elle est aux autres. Mes amis ont toujours été compréhensifs à ce sujet et je sens aussi de la compassion venant d’eux.

La présence d’un pair handicapé dans votre fratrie a-t-elle influencé votre choix professionnel?

Peut être…je me pose beaucoup de questions concernant ma sœur. Par exemple est ce que le fait d’avoir seulement une sœur, qui est handicapée, a été également un handicap pour moi? Est ce que c’est un désavantage ou au contraire est ce que ca m’a permit de devenir plus forte? J’aimerais être plus informée a ce sujet. Je pense que le fait d’avoir une sœur handicapée me donne le gout de m’intéresser au social, d’aider les gens et de changer les choses. Je suis actuellement en 1ere économique et sociale et j’aimerais travailler dans le domaine des sciences humaines.

Comment sont vos relations avec votre frère/sœur handicapé aujourd’hui?

De mieux en mieux je crois. C’est toujours aussi dur a gérer au jour le jour mais disons que je me sens plus sure de moi, j’ai de bonnes relations en dehors de ma famille, j’ai l’impression de m’être construite, et tout ca m’aide a accepter d’avoir une sœur handicapée et de peut être devoir m’en occuper un jour. Par contre, je regrette toujours de n’avoir pas eu d’autre frère et sœur.

Publicités