FRANCE-LISE

Image-femme-anonyme« La présence de ma sœur a non seulement influencée mais guidé mon choix professionnel puisque je suis infirmière spécialisée en psychiatrie mais aussi conseillère en relation d’aide et psychothérapeute. »

Quel est votre âge? 

39

Quelle est votre profession? 

Infirmière spécialisée en psychiatrie.

Quel est le rang de votre pair handicapé dans la fratrie? 

Deuxième jumelle.

Quelles étaient les relations entre les différents membres de votre famille? (entre vos parents et votre pair handicapé; entre vous et vos parents…)

Parents divorcés. Mère plus particulièrement sur-protectrice  avec ma jumelle, disant que son handicap mental ne lui permettait de participer à certaines tâches, par exemple.

Quelles relations entreteniez-vous avec votre frère/sœur handicapé pendant l’enfance? (au niveau des jeux, de la communication,…)

J’ai toujours été très investit dans sa « scolarité » et ses activités. Dés la primaire, je passais mes mercredi dans son centre, plus tard à l’Impro et aux Jeux Olympiques des Handicapés où elle pratiquait la natation. De manière générale, nous étions très souvent ensemble, partagions les mêmes jeux. Pour ce qui est de la communication, la relation à toujours été très forte.  Elle parle, et dans nos jeux, si cela allait trop loin, j’évitais de m’en prendre  à elle, plus par crainte de ma mère, vu que nous (la fratrie) avions toujours tort lorsque s’agissait d’elle puisque justement elle était « malade ». De ce fait, ma soeur en jouait aussi.

Quelles étaient vos relations avec autrui? Votre entourage (amis,…) connaissait-il votre frère/sœur handicapé? Si non, pourquoi?

Oui, mon entourage connaissait ma jumelle, je ne l’ai jamais cachée. Quant à mes relations avec autrui, je n’acceptai pas que l’on puisse avoir un comportement discriminatoire et encore moins blessant vis-à-vis d’elle, pour cela je pouvais très bien ne plus fréquenter celui ou celle qui l’avait fait. A l’adolescence, nous continuions à être proche mais c’est plus ma mère qui ne voulait pas qu’elle vienne avec moi dans certaines sorties.

La présence d’un pair handicapé dans votre fratrie a-t-elle influencé votre choix professionnel?

La présence de ma sœur à non seulement influencée mais guidée mon choix professionnel puisque je suis infirmière spécialisée en psychiatrie mais aussi conseillère en relation d’aide et psychothérapeute. Ces formations m’ont permis de nous comprendre….

La présence d’un pair handicapé dans votre fratrie a-t-elle eu des répercussions sur votre vie amoureuse? Si oui, expliquer.

Pour moi, non, pour l’autre oui je pense : j’ai toujours dit qu’elle venait passer des week-ends avec moi et qu’au décès de ma mère (cette dernière ne voulant pas avant) elle serait complètement avec moi. Celui qui ne peut accepter ce paramètre…….

Comment sont vos relations avec votre frère/sœur handicapé aujourd’hui?

Idem, proches.

Publicités